Accueil Les bases Femmes musulmanes Hijab – Dévoilement du Mystère

Hijab – Dévoilement du Mystère

0
Hidjab en islam

Les femmes musulmanes Américaines sont aujourd’hui entrain de découvrir, et sans aucune des contradictions de la culture ancestrale, le pur Islam révélé par Allah (Dieu) au prophète Muhammad (paix et bénédiction soient sur lui) il y a plus de 1400 ans. Par conséquent, elles s’engagent essentiellement dans une vie à la redécouverte de leur propre identité, ce qui signifie d’être un être humain, un musulman, et plus encore une femme musulmane. Le port du foulard (hijab) sur la tête est un élément important de leur voyage spirituel.

L’une des questions les plus fréquemment posées aujourd’hui par les musulmans et les non-musulmans est la suivante : pourquoi les femmes musulmanes se couvrent-elles la tête ? La réponse est très simple – les femmes musulmanes portent le hijab parce qu’Allah leur a demandé de le faire :

« Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles (Quand elles sortent de chez elles ou en présence d’hommes) : elles en seront plus vite reconnues (en tant que musulmanes) et éviteront d’être offensées… » [Noble Coran 33:59]

Les musulmans croient que leur seul but dans la vie est l’adoration de Dieu seul, conformément à Ses instructions, comme révélé dans le Saint Coran et à travers les enseignements du Prophète Muhammad ﷺ. En tant que tel, porter le hijab est un acte d’obéissance à Dieu, ce qui constitue le motif principal de son port.

Les généralisations sur l’Islam et les Musulmans sont courantes dans les médias d’aujourd’hui. Les femmes musulmanes portant le foulard sont souvent injustement stigmatisées. Elles sont considérées d’une part comme opprimées, et de l’autre comme fanatiques et fondamentalistes. Les deux représentations sont grossièrement fausses et confuses. Non seulement elles altèrent les sentiments forts de ces femmes à l’égard du hijab, mais aussi elles ne reconnaissent pas leur courage et l’identité que le hijab leur donne. Des interdictions du port du hijab ont été même instaurées dans certains pays. Interrogée à ce sujet, Aminah Assilmi, une chrétienne convertie à l’Islam dit : Me demander de sortir sans mon hijab serait comme demander à une nonne de sortir topless. Cela m’étonne, et je ne peux m’empêcher de me demander s’ils auraient ordonné à Marie, la mère de Jésus (paix soit sur lui), de montrer ses cheveux.

Une autre fausse idée est de penser que les femmes musulmanes sont obligées de porter le hijab. Pour la grande majorité des femmes musulmanes, c’est loin d’être la réalité. En effet, prendre la décision de porter le hijab est souvent difficile. Des jours de méditation, crainte des conséquences des réactions négatives de la famille et/ou de la société en général, ce qui nécessite beaucoup de courage pour la prise de décision. Le port du hijab est une décision très personnelle et indépendante, provenant de l’appréciation de la sagesse sous-jacente du commandement d’Allah et la sincère volonté de Lui plaire.

Pour moi, le processus de la décision du port du hijab est plus difficile que le port lui-même. J’ai ressenti cela, alhamdulillah (louange à Dieu), bien que j’aie reçu des commentaires négatifs de la part des gens, j’ai apprécié le sentiment de modestie que le port du hijab m’a procuré, et ironiquement, l’attention négative m’a fait sentir plus de fierté d’être identifiée comme Musulmane, a fait remarquer Katherine Bullock, une Canadienne convertie à l’Islam.

Pour moi, le hijab est un don d’Allah. Il me fait rapprocher de Lui. C’est très important, il me permet d’être identifiée comme une Musulmane. Dit Fariha Khan de Rockville, Maryland.

Alors que le hijab identifie les femmes comme des disciples de l’Islam, il entraîne beaucoup de responsabilités. Hijab n’est pas seulement une robe pour se couvrir, mais encore plus important; c’est le comportement, les manières, la parole et l’apparence en public. Le foulard est une manifestation extérieure d’un engagement intérieur à adorer Allah, il symbolise un engagement pour la piété. La moralité intérieure est ce qui donne le sens au foulard apparent. Cela peut être perçu par l’attitude globale d’une femme Musulmane, comment elle agit, s’habille, parle, et ainsi de suite. Dans des pays où la désinformation sur l’Islam et les musulmans abonde, les sœurs musulmanes jouent le rôle de représenter l’Islam dans sa vraie lumière.

Saba M. Baig, diplômée de l’Université Rutgers, New Jersey, avait 17 ans quand elle a sérieusement commencé à porter le hijab. Elle se sent toujours en train d’apprendre le hijab interne. Je me rends compte que le hijab n’est pas seulement porter un foulard sur ma tête, mais encore plus, c’est un voile sur mon cœur. Dit Baig. Le Hijab est plus qu’une couverture externe, son côté facile, il a beaucoup (plus) à voir avec la modestie et la façon avec laquelle vous vous présentez.

Imaan, une convertie à l’islam rajoute : Malheureusement il a aussi un côté négatif : vous êtes discriminée, traitée comme opprimée. Je le porte pour (Allah), et parce que je veux, c’est tout.

Katherine Bullock a noté que : après avoir commencé à porter le hijab, j’ai remarqué que les gens se comporteraient avec moi avec plus d’attention, comme par exemple s’excuser quand ils disent des gros mots. Je l’ai bien apprécié. Je sens que le port du hijab me conduit vers un mode de vie décent et droit.

Le Hijab est synonyme de modestie

Les vêtements modestes et le hijab sont des précautions pour éviter les violences sociales. Les versets du Coran suivants soulignent que cela ne se limite pas aux femmes seulement.

« Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris … » [Noble Coran 24:30-31]

Selon Jabir ibn Abdallah, quand il a demandé au Prophète ﷺ, au sujet d’un regard d’homme tombant par inadvertance sur une femme étrangère, le Prophète ﷺ a répondu: « détournes ton regard ». (Muslim). Dans une autre tradition, le Prophète ﷺ a réprimandé quelqu’un pour avoir regardé à nouveau une femme. Il a dit, le second regard est de Satan.

Cependant, contrairement aux idées répandues au sein des musulmans et non musulmans, le hijab n’est pas porté à cause des hommes pour rompre leurs désirs illicites, cela ressort de leur propre responsabilité, comme le verset ci-dessus et les paroles prophétiques le montrent. Les femmes musulmanes portent le hijab pour Dieu et pour elles-mêmes. L’Islam est une religion de modération et d’équilibre entre extrêmes, il ne s’attend pas à ce que les femmes défendent seule la moralité et la droiture de la société. L’Islam demande plutôt aux hommes et aux femmes de s’efforcer mutuellement à créer un environnement social sain où les enfants peuvent grandir avec des valeurs et des concepts positifs, beaux, constructifs et pratiques.

En fait, pour de nombreuses femmes, le hijab est un rappel constant qu’elles ne doivent pas concevoir leurs vies et leurs corps pour les hommes. Avant de commencer à mettre le hijab, je me concevais sur la base de ce que les autres penseraient de moi. Je constate souvent cela chez les filles, leur bonheur dépend de la façon dont les autres les considèrent,et les hommes en particulier.

Depuis, l’idée que je me fais de moi-même a tellement changé ; J’ai gagné (beaucoup) de respect de soi. Je me suis rendu compte que ce que d’autres peuvent penser de ma beauté ne compte pas. Tant que je me voie belle et qu’Allah me trouve aussi belle, je me sens belle. Raconte Baig.

Le concept de modestie et de hijab dans l’Islam est holistique, et ça concerne à la fois les hommes et les femmes. Le but ultime est de maintenir la stabilité de la société et de plaire à Dieu.

Etant donné que les femmes musulmanes sont plus visibles en raison de leur apparence, il est plus facile pour les gens de les associer aux images déformées qu’ils entendent dans les médias. Par conséquent, les stéréotypes se multiplient et les femmes musulmanes semblent mystérieuses à ceux qui ne connaissent pas les significations religieuses du hijab. Cette atmosphère de mystère ne peut être tirer au clair que lorsque leurs modes de vie, leurs croyances et leurs systèmes de pensée soient bien compris. Et cela ne peut être réalisé que lorsqu’on s’approche, sans hésitation ni avoir peur, d’une femme ou d’un homme musulman. Alors, la prochaine fois que vous verrez un musulman, arrêtez-le et discuter avec lui. Vous vous sentirez, si Dieu le veut, comme si vous êtes entré dans un monde différent, le monde de l’Islam : plein d’humilité, de piété et bien sûr de modestie !

Charger plus d'articles liés
Les commentaires sont fermés.

Voir Aussi

Un père nourricier musulman prend en charge des enfants malades en phase terminale

“Je savais qu’ils allaient mourir.” Les enfants allaient mourir. Mohamed…