Accueil Les bases Islam Shahada (Attestation de foi)

Shahada (Attestation de foi)

0
Shahada (Attestation de foi)

Le premier pilier de l’Islam est d’accepter et déclarer la foi en prononçant la Shahada (le « témoignage »), connu sous le nom de Kalimah.

« La ilaha illa Allah ; Muhammad Rasul Allah ».

Il n’y a pas Dieu autre qu’Allah ; Muhammad est le Messager d’Allah.

Un autre sens en français est : il n’y a d’autre dieu digne d’être adoré sauf le Créateur.

Ou comme on le dit : “Adorer le Créateur – Pas Sa Création”.

Déclaration

Cette déclaration contient deux parties. La première partie se réfère à Dieu le Tout-Puissant, le Créateur de toute chose et le Seigneur des Mondes ; La deuxième partie se réfère au Messager Muhammad (paix et bénédiction soient sur lui), un prophète et un être humain, qui a reçu la révélation à travers l’Archange Gabriel et lui l’a enseigné à l’humanité.

Il n’y a pas d’autres dieux

En prononçant sincèrement la Shahada, le Musulman ne reconnaît qu’Allah comme le seul Créateur de tous, et l’Autorité suprême sur toute chose dans l’univers. Par conséquent, le musulman ferme son cœur et son esprit à la fidélité, la dévotion, l’obéissance, la confiance et à l’adoration de toute chose autre qu’Allah. Ce rejet ne se limite pas aux dieux païens et aux déesses en bois et pierre créés par les mains et les imaginations humaines ; mais il s’étend à toutes les autres conceptions, superstitions, idéologies, modes de vie et figures d’autorité qui revendiquent la dévotion, la loyauté, la confiance, l’amour, l’obéissance ou le culte suprêmes. Cela implique, par exemple, le rejet de la croyance dans des choses telles que l’astrologie, la lecture des lignes de la main, les charmes de bonne chance et toutes les lectures psychiques. De même que pour la prière dans les sanctuaires ou les tombes des « saints », en demandant aux âmes mortes d’intercéder auprès d’Allah. Il n’y a pas d’intercesseurs dans l’Islam ; le musulman prie directement et exclusivement Allah.

Croire en la prophétie

La croyance en la prophétie de Muhammad (ﷺ) implique la croyance en la conduite qu’il a apportée  et qui est contenue dans sa Sunnah (traditions de ses paroles et actions) et avoir l’intention de suivre fidèlement ses consignes. Muhammad (ﷺ) était aussi un être humain, un homme avec des sentiments et des émotions, qui mangeait, buvait et dormait, il est né et mort comme tous les êtres humains. Il avait une nature pure, droite, extraordinairement juste et une foi inébranlable envers Allah et son engagement envers l’Islam, mais cela de fait pas lui un divin. Les musulmans ne le prient pas, même pas en tant qu’intercesseur, et ils n’acceptent pas les termes « Mohammadien » et « Mohammadisme ».

Charger plus d'articles liés
Les commentaires sont fermés.

Voir Aussi

Un père nourricier musulman prend en charge des enfants malades en phase terminale

“Je savais qu’ils allaient mourir.” Les enfants allaient mourir. Mohamed…