Accueil Les bases Femmes musulmanes Les femmes dans l’Islam

Les femmes dans l’Islam

0
Les femmes dans lislam

À un moment où le reste du monde, de la Grèce et de Rome à l’Inde et la Chine, a considéré que les femmes ne sont  pas mieux considérées que les enfants ou même les esclaves, avec aucun droit. L’Islam a reconnu l’égalité des femmes avec les hommes avec un grand respect. Le Coran déclare:

“Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.” [Noble Coran 30:21]

Le Prophète Muhammad (que la paix et les bénédictions soient sur lui) a dit:

“Le plus parfait en foi parmi les croyants est celui qui est le meilleur en attitude et le plus aimable avec son épouse”. [Abu Dawud]

Les Musulmans croient que Adam et Eve ont été créés d’une même âme. Les deux étaient également coupables de leur péché et ils sont tombé en disgrâce, et Allah les a pardonné, tous les deux. Plusieurs femmes en Islam ont eu une grande position; considérant le fait que la première personne qui s’est convertie à Islam était Khadijah, la femme de Muhammad, qu’il a, à la fois, aimée et respectée. Son épouse préférée après la mort de Khadijah, Ayshah, a été reconnue comme une savante et l’une des meilleures sources de Hadith. Un bon nombre de Sahabiyyat (femmes compagnons) ont accompli des excellents actes et ont atteint la gloire, et tout au long de l’histoire islamique il y avait des savants et des juristes fameux et influents.

En ce qui concerne l’éducation, les femmes et les hommes ont tous deux les mêmes droits et obligations. Cela est clairement mis en évidence dans la déclaration du Prophète Muhammad ﷺ:

“La recherche du savoir est obligatoire pour chaque croyant.” [Ibn Majah]

Cela implique les hommes et les femmes.

Une femme doit être bien traitée puisque Dieu lui a octroyé des droits, comme d’être considérée comme un individu à part entière, de posséder et de disposer de ses propres biens et gains, de conclure des contrats, même après le mariage. Elle a le droit d’être éduquée et de travailler hors de la maison si elle le choisit. Elle a le droit d’hériter de son père, de sa mère, et de son mari. Un point très intéressant à noter est qu’en Islam, contrairement à toute autre religion, une femme peut-être un imam, un leader d’une prière commune, pour un groupe de femmes.

Une femme musulmane a aussi des obligations. Toutes les lois et les règles se rapportant à la prière, le jeûne, la charité, le pèlerinage, faire de bons actes,…etc., sont appliqués aux femmes, mais avec des différences mineures en accord avec la physiologie féminine.

Avant le mariage, une femme a le droit de choisir son époux. La loi Islamique est très stricte en ce qui concerne la nécessité d’avoir le consentement de la femme au mariage. Le jeune marié donne une dot de mariage à la jeune mariée pour son usage personnel. Elle garde son propre nom de famille, plutôt que prendre celui de son époux. En tant qu’une épouse, une femme a le droit d’être soutenue par son mari même si elle est déjà riche. Elle a encore le droit de demander le divorce et la garde des petits enfants. Elle ne rend pas la dot, à l’exception de quelques situations particulières.

Même si, selon les lieux et époques, les communautés Musulmanes n’ont pas toujours respecté tout ou même la majorité de ce qui précède, en pratique, cela fait 1400 ans que cet idéal existe, alors que toutes les autres civilisations majeures n’ont toujours pas commencé à aborder ces questions ou à changer leurs attitudes négatives jusqu’aux 19ème et 20ème siècles, et il y a toujours de nombreuses civilisations contemporaines qui ne l’ont pas encore fait.

  • Quatres femmes epouses

    Un mari – 4 épouses ?

    Comment pouvez-vous justifier qu’un homme puisse avoir quatre femmes dans l’Is…
  • femmes musulmanes couvrent têtes

    Pourquoi les musulmanes couvrent-elles la tête ?

    “Pourquoi les musulmanes doivent-elles couvrir leur tête ?” C’est la question …
Charger plus d'articles liés
Les commentaires sont fermés.

Voir Aussi

Un père nourricier musulman prend en charge des enfants malades en phase terminale

“Je savais qu’ils allaient mourir.” Les enfants allaient mourir. Mohamed…