Home Blog Nouvelles Les dernières années du millionnaire musulman Ali Banat : une inspiration pour tout le monde

Les dernières années du millionnaire musulman Ali Banat : une inspiration pour tout le monde

1
Ali-Banat

Le 29 mai 2018, Ali Banat, un millionnaire musulman australien qui se considérait comme « élu du cancer » et donnait toute sa fortune aux nécessiteux, est décédé à l’âge de 32 ans.

Banat, un homme d’affaires millionnaire de Sydney, a été diagnostiqué pour la première fois avec un cancer de stade 4 en 2015. Après avoir appris cette terrible nouvelle, ses médecins lui ont annoncé qu’il ne pouvait espérer vivre que quelques mois de plus, même pas un an. Cependant, Dieu avait d’autres projets.

Banat a ensuite vécu trois ans. Cet évènement a changé sa vie, un changement qu’il a attribué à Dieu en le bénissant avec le cancer et en ouvrant ses yeux sur le vrai sens de la vie. Il a choisi de vivre les derniers jour de sa vie pour plaire à Dieu et au service des autres plutôt que d’être obsédé par la vie somptueuse et égoïste.

Une fois rassasié par les dépenses et l’affichage de sa richesse – Banat se vantait de voitures sophistiquées, de bijoux précieux et de vêtements de mode haut de gamme – il s’est alors laissé inspirer par le don de ses richesses considérables et a déclaré que son objectif était de quitter sa vie mondaine sans biens matériels.

Avec un avenir incertain devant lui et l’inspiration divine pour faire de grandes œuvres de charité alors qu’il en avait encore la possibilité, Banat a consacré ce qu’il restait de sa vie au service des autres. Il a créé le projet “Muslims Around The World” (Musulmans à travers le monde) pour gérer ses dons philanthropiques et ceux des autres. Il a concentré sa mission sur l’Afrique, en particulier le Togo en Afrique occidentale, et voyagea à la rencontre de ceux qui étaient dans le besoin, en aidant à la construction de mosquées, de centres médicaux et d’écoles pour des centaines d’orphelins.

Servir et aider les orphelins dans le besoin est particulièrement bénéfique pour les musulmans et sera récompensé dans l’au-delà. Le Prophète Muhammad (paix et bénédiction soient sur lui) a dit :

« Moi et celui qui prend soin d’un orphelin, nous serons ensemble au Paradis comme ceci. » En montrant ces deux doigts, l’index et le majeur, légèrement séparés. [SAHIH BUKHARI]

Ce hadith du prophète Muhammad ﷺ montre à quel point il est important que les musulmans soient bons avec les orphelins et s’occupent d’eux, en disant que s’ils le font ils seont près de lui au paradis. Mais Banat n’aspirait pas à de bonnes œuvres de son vivant seulement. Et il a encouragé les autres à se joindre à lui dans ses œuvres caritatives, afin qu’ils puissent bénéficier de leurs bonnes actions dans cette vie et après la mort.

Ali-Banat-1
Ali Banat, après que les médecins lui aient annoncé qu’il ne restait que sept mois à vivre en 2015, a lancé le projet de charité « Muslims Around The World » pour aider des nécessiteux en Afrique.

Avant sa mort, Banat a déclaré :

« AU COURS DE VOTRE VIE, ESSAYEZ D’AVOIR UN OBJECTIF, UN PLAN, UN PROJET A RÉALISER. MÊME SI CE N’EST PAS LE VÔTRE, FINANCEZ LE PROJET DE QUELQU’UN D’AUTRE. SIMPLEMENT FAITES QUELQUE CHOSE. »

En encourageant les autres à suivre ses leçons, Banat donnait l’exemple du prophète Muhammad ﷺ, qui disait :

« Parmi les œuvres et les bonnes actions accomplies par le croyant et dont la récompense lui parvient après sa mort, on trouve : une science qu’il a enseignée et diffusée, un enfant pieux, un exemplaire du Coran qu’il a légué, une mosquée qu’il a édifiée, une maison qu’il a construite à l’intention des voyageurs indigents, une source d’eau potable qu’il a léguée ou une aumône qu’il a faite de ses biens de son vivant alors qu’il jouissait de sa santé ; tout cela lui parvient donc après sa mort. » [Ibn Majah].

Ce type de récompense durable est propre à l’Islam et témoigne de la grande miséricorde de Dieu envers ceux qui se soumettent à Lui. Inspirés et encouragés par l’héritage de Banat, les musulmans du monde entier ont tiré parti de ce don miséricordieux de Dieu en apportant leur propre contribution au projet MATW. En fait, plus d’un million de dollars australiens ont été donnés à la cause, en espérant ainsi que ses donateurs seront bénis des récompenses de leurs dons caritatifs, même après leur mort.

Les dernières années de Banat et son héritage durable sont sans aucun doute une source d’inspiration. Cela illustre la belle miséricorde de Dieu et montre que même une vie courte peut être une vie bien vécue si elle est passée dans le culte de Dieu et au service des autres.

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

Le Coran et l’Origine de l’Univers

La science de la cosmologie moderne, observationnelle et théorique, indique clairement qu&…