Accueil Questions Mariage L’homme peut avoir quatre femmes, pourquoi les femmes ne peuvent-elles pas épouser quatre hommes ?

L’homme peut avoir quatre femmes, pourquoi les femmes ne peuvent-elles pas épouser quatre hommes ?

1
polygamie

L’Islam donne la permission à l’homme d’avoir quatre épouses. Pourquoi une femme ne pourrait-elle pas avoir quatre maris ?


Loué soit Dieu, et que la Bénédiction et la Paix soient sur le Messager de Dieu, Dieu est le Grand Connaisseur de toute chose.

Les droits et les limites

Avant tout, il est très important pour nous de garder à l’esprit que l’Islam est apparu afin d’établir deux bases fondamentales pour l’être humain : les droits et les limites.

Chaque individu et chaque chose ont des droits accordés par le Créateur et le Maître de l’Univers (Allah). En revanche, chaque création a ses propres limites établies par Allah.

Premier droit – Allah a le droit d’être adoré sans rien Lui associer de ce qu’Il a créé. Lui est dûe une adoration exclusive et directe.

Second droit – le droit des prophètes d’être suivis dans leurs enseignements comme dans leurs commandements.

Troisième droit – le droit des parents d’être honorés et pris en charge, avec une priorité donnée à la mère.

Quatrième droit – l’épouse et l’époux ont des droits l’un envers l’autre.

La situation, il y a 1400 ans

Recherchons maintenant quelques informations de base sur ce sujet. Commençons par la condition de la femme il y a 1400 ans quand Allah a révélé le Coran à Mohammed, (paix et bénédiction soient sur lui.)

Les Arabes païens

En ce temps-là, les hommes arabes païens enterraient leurs filles nouveau-nées vivantes dans le sable, par honte d’avoir quelque chose d’aussi bas et vil qu’une fille au lieu d’un fils. Les femmes étaient traitées avec dégoût et d’une façon horrible.

Les hommes pouvaient avoir autant de femmes qu’ils le désiraient, et ils les possédaient tels des troupeaux ou des moutons. Il n’existait aucune loi pour protéger les femmes et ces dernières n’avaient aucun droit.

Les Chrétiens

A cette époque, les Chrétiens organisaient des réunions pour déterminer si la femme avait une âme ou non. L’Eglise a condamné Eve, la mère de tous les êtres humains après Adam (paix soit sur lui), pour le « péché originel », et l’a damnée, elle et toute sa descendance pour ce qu’elle a fait.

Les prêtres – considérés comme les meilleurs hommes – ont été interdits de se marier

Les prêtres, les évêques, les cardinaux et même le pape sont les meilleurs hommes catholiques au sein de l’Eglise.Cependant, l’Eglise interdit, encore aujourd’hui, aux hommes du clergé de se marier et de fonder une famille. Cette situation contre-nature a engendré de graves ramifications dans la société à travers le monde.

Nonnes – considérées comme les meilleures femmes – Pas de famille – Pas d’enfants

Les nonnes sont les meilleures femmes catholiques.Elles s’habillent décemment, presque de la même façon que les femmes musulmanes. Cependant, elles ne sont jamais autorisées à se marier ou avoir des enfants de toute leur vie. Cette condition contre-nature a causé un nombre indescriptible de pratiques honteuses et détestables au sein même de l’Eglise.

Si les mauvais gens font des enfants, qu’en sera-t-il demain ?

Nous nous devons de poser cette question, « Si les meilleurs hommes et les meilleurs femmes ne sont pas autorisés à se marier et avoir des enfants, cela signifierait que seules les pires peuvent engendrer et reproduire le monde ? » Et où cela nous conduira-t-il demain ?

Les Juifs

Les Juifs condamnaient les femmes pour le « péché originel », ainsi elles étaient traitées avec dégoût. Les menstrues de la femme étaient considérées par l’Ancien Testament de la Bible, comme une « malédiction de Dieu » pour ses péchés. Les douleurs de l’accouchement étaient aussi une « punition de Dieu » pour la femme, pour avoir sorti l’homme du Paradis.

L’Islam

L’Islam ne blâme pas Eve pour le péché d’Adam. Les deux ont reconnu leur faute et se sont repentis à Allah, ils Lui ont demandé pardon et Il leur a pardonné.

Avant d’aller plus loin, s’il vous plaît lisez la Sourate An Nisa’ (chapitre 4 dans le Coran) afin de mieux comprendre ce qui est véritablement dit sur les femmes, les hommes et le mariage.

Réfléchissons sur les versets. Croyez-vous qu’Allah connaisse ce qu’Il a créé, et qu’Il ait révélé la religion parfaite ? Savez-vous comment étaient ces gens quand l’ordre vint de réduire le nombre d’épouses à seulement quatre ?

Maintenant lisez avec attention le verset à propos du mariage avec plus d’une femme :

Et si vous craignez de n’être pas justes envers les orphelins,… Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves(4) que vous possédez. Cela, afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille). [Noble Coran. 4 :3]

Que dit-il ? Et que comprenez-vous de ce verset ?
Ensuite lisez le verset qui interdit aux hommes d’épouser les femmes déjà mariées :

et, parmi les femmes, les dames (qui ont un mari), sauf si elles sont vos esclaves en toute propriété. Prescription d’Allah sur vous! A part cela, il vous est permis de les rechercher, en vous servant de vos biens et en concluant mariage, non en débauchés. Puis, de même que vous jouissez d’elles, donnez-leur leur mahr comme une chose due. Il n’y a aucun péché contre vous à ce que vous concluez un accord quelconque entre vous après la fixation du mahr Car Allah est, certes, Omniscient et Sage. [Noble Coran 4 :24]

Et finalement lisez de la sourate An Nisa’ (chapitre 4) concernant le rôle de l’homme et de la femme :

Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand! [Noble Coran 4:34]

L’homme protège et subvient aux besoins de la femme

Comprenez-vous que l’un d’eux doit tenir le rôle de tuteur, protecteur, de celui qui subvient aux besoins, qui garde et sert la famille ? (le rôle de l’homme)

La femme donne naissance et éduque les enfants

L’un d’eux doit tenir le rôle de porteur de l’enfant, l’accoucher, le nourrir et l’éduquer pour qu’il devienne un bon serviteur d’Allah (le rôle de la femme).

Ils ne sont pas égaux – mais ils sont traités équitablement

Les hommes et les femmes ne sont pas pareils ni « égaux » comme certains auraient aimé nous le démontrer.Tout signe d’égalité qui se trouve d’un côté, doit se trouver exactement identique de l’autre côté, sans différence de valeur, simplement par la façon dont il est formulé. Comment alors pourrions-nous affirmer qu’un homme, qui ne peut pas concevoir ou donner naissance et allaiter un enfant, serait égal à une femme qui le peut ?

Ils sont égaux en foi et en actes

Ils sont égaux dans leurs croyances et dans leurs bonnes actions bien entendu. Mais cependant, ils ne sont pas les mêmes. Et chacun doit remplir son rôle en tant qu’être humain.

Droits des enfants protégés

L’Islam tient compte des droits, les enfants aussi ont des droits en Islam.Quand un homme meurt, sa fortune est laissée à sa famille. Comment le tribunal pourrait savoir à qui l’héritage de cet homme revient de droit, si cet homme était l’un des plusieurs maris d’une femme ? Comment un enfant pourrait savoir qui est son père ? Aucune société n’a jamais accepté l’idée d’une femme pouvant avoir plus d’un mari à la fois.

Droit des femmes – Le meilleur traitement

Presque toutes les sociétés ont soutenu le concept qu’un homme puisse avoir plus d’une femme. Malgré cela, elles n’ont pas limité le nombre d’épouses, elles n’ont pas prévu non plus la protection ou la prise en charge que l’Islam fait valoir pour chacun. L’Islam est venu instaurer des choses justes. Les femmes ont eu des droits. Les hommes ont reçu l’ordre de se comporter avec leurs femmes de la meilleure manière.

Limite du nombre de conjoints

Quand le verset fut révélé, les compagnons de Mohammed (paix et bénédiction soient sur lui) n’ont pas eu le comportement de gens qui allaient avoir quatre épouses tout d’un coup. Quelques-uns en avait déjà beaucoup plus que cela, et ces hommes ont dû divorcer de leurs femmes, s’ils en avaient plus que quatre. Donc ce n’était pas un ordre d’épouser quatre femmes. C’était plutôt un ordre pour donner des limites. Et la première limite fut : il est désormais interdit d’avoir plus de quatre femmes.

Limite de comportement et entretien égal

La deuxième limite fut le traitement égal pour toutes. Comment un homme peut garder plus d’une femme à moins d’être excessivement riche et/ou excessivement fort et viril ?
De plus, la limitation établit très clairement :

« …mais si vous craignez de ne pas pouvoir les traiter équitablement, alors une seule… » [Noble Coran 4: 3]

Musulmans aujourd’hui – La plupart des monogamies

Petit à petit, l’homme musulman est arrivé à être connu comme étant l’homme le plus monogame d’entre tous sur terre (nous n’avons qu’une seule femme). Vérifiez par vous-même et concluez. Dans la majorité des foyers musulmans sur terre, l’homme ne se marie qu’une fois, à une femme et reste marié à cette femme jusqu’à la mort de l’un d’entre eux.

Droit des femmes de choisir leur futur mari – même s’il / elle est déjà marié (e)

Un point très important, souvent omis par la société moderne, est le droit que l’Islam a donné aux femmes et non à l’homme. Un homme ne peut épouser qu’une femme célibataire. Evidemment, cela procure des droits aux enfants et leur assure l’héritage de leur père. Mais l’Islam permet également aux femmes d’épouser un homme déjà marié afin de la protéger dans une société où le nombre de femmes dépasse la population masculine. De plus, la femme peut choisir parmi un grand nombre d’hommes. En fait, elle a le droit de choisir n’importe quel homme dans la communauté dans la mesure où il n’a pas déjà quatre femmes. Elle a aussi la possibilité de constater comment la première épouse fut traitée et de s’engager dans un mariage en sachant exactement quoi attendre de son époux. Après tout, il doit la traiter de la même façon qu’il traite sa première femme.

Femmes ayant besoin de mari – Allah nous a donné la réponse

Le Prophète ﷺ a prédit qu’à la fin des Temps, le nombre de femmes excéderait, de beaucoup, le nombre d’hommes. De nos jours, nous pouvons constater que c’est devenu une réalité dans le monde entier. Allah a déjà prévu la solution de ce problème. En définitive, Il est Celui qui fait que tout cela arrive, et Il savait déjà qu’un certain nombre de femmes se convertirait à l’Islam en ce temps-là. Il savait aussi que beaucoup d’hommes seraient tués ou mourraient jeunes, comme c’est le cas de nos jours. Toutes ces femmes ont besoin d’un mari. Allah nous a donné la solution de tous les problèmes de la vie.

Droit de vote des femmes – il y a 1400 ans

Nous pouvons ajouter que l’Islam a également donné aux femmes un statut de citoyen à part entière, il y a plus de 1400 ans, en leur octroyant la liberté d’expression et le droit de vote comme pour tout autre individu. Les femmes américaines ont dû porter leur cause dans les rues avec « le Suffrage des Femmes » et n’ont obtenu gain de cause qu’il y a 90 ans.

Les femmes conservent leur identité et leur nom

En outre, l’Islam a protégé le droit des femmes à conserver leur identité et elles ne furent plus considérées comme la propriété de l’homme. Ainsi, elles n’étaient plus obligées de changer leur nom de famille pour celui de leur mari. Ceci est resté la pratique des femmes musulmanes encore aujourd’hui, comme il y a 1400 ans.

Les femmes conservent leurs biens et leurs revenus – les hommes doivent les partager

Cependant, la société occidentale se soucie de la façon dont l’Islam oblige un couple à être marié ; l’homme doit en fait travailler à la place de la femme, la femme possède son propre capital sans devoir en dépenser pour le foyer ou l’enfant ; l’enfant a le droit d’être élevé par sa mère et non par une nourrice ou un jardin d’enfants, le père doit subvenir à ses besoins, le divorce est détestable, et le mariage est sacré.

L’Occident ne peut tolérer l’homme et la femme – Dans le mariage

N’est-il pas étrange que la société occidentale n’ait aucun problème pour accepter les relations sexuelles hors mariage, l’homosexualité, les mariages de même sexe, les relations sexuelles sans aucune responsabilité, des enfants sans père, et les divorces qui se propagent plus que la rougeole ou la varicelle ? Cependant, cette même société n’a aucune tolérance pour un mariage entre un homme et une femme, si ce n’est dans leurs conditions.

Que devrait être réévalué?

Comparez vous-mêmes les deux modèles et voyez lequel des deux a besoin d’être revu et corrigé. Nous attendons de vos nouvelles. Que Dieu vous bénisse tous et vous encourage dans le Bien, amen.

Charger plus d'articles liés
Les commentaires sont fermés.

Voir Aussi

Les bases du Ramadan : le mois de jeûne des musulmans

De nombreux groupes religieux, tels que les juifs, les chrétiens, les bouddhistes et les h…