Home Blog Articles La vie Après la Shahada : Comment approcher sa famille ?

La vie Après la Shahada : Comment approcher sa famille ?

2
Abordar-a-la-Familia-La-Vida-Después-de-la-Shahada-Original

À tous les nouveaux musulmans, soyez les bienvenus en Islam et qu’Allah vous récompense,
vous guide et vous fortifie dans Sa religion et vous facilite votre voyage post- Shahadah.

L’un des problèmes les plus courants rencontrés par les nouveaux musulmans est de savoir
comment annoncer aux membres de leur famille qu’ils ont embrassé l’Islam.
C’est une question très délicate et chaque situation est différente. Donc, il n’y a pas une
seule bonne façon de s’y prendre. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils qui
peuvent vous aider à aborder la question et qu’il faut toujours garder à l’esprit.

Parlez-en quand vous vous sentez prêt

Certaines personnes l’annoncent tout de suite à leur famille alors que d’autres ressentent le
besoin d’attendre. Les deux façons de faire sont bonnes. Même parmi les Compagnons du
Prophète Muhammad (paix et bénédiction soient sur lui), certains ont annoncé leur conversion à
leurs familles tout de suite tandis que d’autres ont gardé leur foi en privé jusqu’à ce qu’ils aient
senti que le moment était venu. Le chemin que vous devriez suivre dépend de votre situation
qui est unique.

Par exemple, certains nouveaux musulmans attendent d’en parler à leurs familles jusqu’à ce
qu’ils se sentent plus fermes dans leur foi et mieux informés, de sorte que le moment venu, ils
seront mieux en mesure de répondre à leurs questions et préoccupations. D’autres, sachant
que leurs familles ont des opinions négatives sur l’Islam, essaient de démanteler certains
stéréotypes négatifs et d’adoucir leur compréhension de la religion avant de leur parler de leur
conversion. D’un autre côté, certaines personnes choisissent d’être complètement ouverts avec
leurs familles tout au long de leur transition vers l’islam et ne ressentent pas le besoin de les préparer.

Vous vous connaissez et vous connaissez votre famille alors pensez à quelle approche vous
conviendrait le mieux et dites-leur quand vous êtes prêt.

Éviter de les submerger

Rappelez-vous que même si vous envisagez de prononcer la Shahadah depuis un certain
temps, il est fort probable que cela surprenne votre famille. Donc, bien que vous soyez
peut-être très excité et heureux d’embrasser l’Islam, essayez de ne pas les bousculer lorsque
vous leur annoncez la nouvelle. La façon de gérer cette situation aura une énorme influence sur
la perception par votre famille de votre vie et votre Islam. Alors, approchez-les avec soin et considération.

Voici quelques approches possibles que vous pourriez envisager :

  • Si vous n’êtes pas sûr de ce qu’ils pensent de l’Islam en général vous pouvez essayer de le faire en douceur dans des conversations afin de les tester. Cela peut vous aider à savoir s’ils sont prêts pour la nouvelle et vous fournir l’occasion de clarifier à l’avance certaines  fausses-idées qu’ils peuvent avoir sur la religion.
  • Lorsque vous vous sentez enfin prêt rappelez-vous que vous n’avez pas à le dire à tout le monde en même temps. Vous pouvez commencer avec un membre de votre famille qui vous est proche et qui pourrait être plus compréhensif et prêt à vous écouter. Expliquez-lui votre situation et voyez comment il va réagir.
  • Si la conversation ne se déroule pas aussi bien que vous l’espériez vous pouvez essayer une approche différente à l’avenir. Si la conversation se passe bien vous pouvez même le compter comme un soutien pour informer le reste de votre famille.
  • Quand vous parlez à votre famille de votre Islam essayez de ne pas trop en abuser.

Voici un exemple de ce qu’il ne faut pas dire :

« Maman ! Papa ! Je veux que vous sachiez que j’ai décidé de devenir musulman, je veux aussi
que vous sachiez que dorénavant vous devez m’acheter de la viande Halal et s’il vous plaît,
retirer tout le porc de la maison. Vous savez que mon nouveau nom est Assadullah Hamza
Abdul Khaliq et je ne répondrai plus qu’à ce prénom, je veux aussi que vous sachiez que je vais
laisser pousser ma barbe à la poigne. Les miracles dans le Coran prouvent indéniablement que
c’est la parole d’Allah. Je veux aussi que vous sachiez que je vais me marier dans deux
semaines à partir d’aujourd’hui, voici votre invitation, je veux aussi que vous sachiez … »

Ne faites pas ça ! Ne faites pas ça ! Ne faites pas ça !

Le fait de devenir musulman va être un choc pour eux et ils vont avoir besoin de beaucoup de temps pour s’adapter. Rendez cela aussi facile que possible sans compromettre votre Islam. En ce qui concerne la Dawah, vous pouvez être très heureux de partager ce magnifique mode de vie avec votre famille, mais ce n’est peut-être pas le meilleur moment. Outre le fait que vous-même n’êtes pas encore bien informé, ils ne sont peut-être pas très réceptifs à cela, car ils sont toujours dans une phase d’adaptation à votre conversion. Si vous essayez de pousser l’Islam vers eux, cela peut en fait avoir l’effet inverse, les détourner complètement de la religion et nuire à votre relation avec eux, ce qui pourrait prendre beaucoup de temps à réparer. Bien sûr, s’ils vous posent des questions sur l’Islam et qu’ils veulent apprendre, c’est génial, répondez par tous les moyens. Mais, ne répondez pas à une question simple par une conférence de 30 minutes.

À ce stade, honnêtement, la meilleure façon de leur enseigner l’Islam est par votre comportement. Soyez patient, aimant et compréhensif.

Allah nous dit dans le Noble Coran :

Et ton Seigneur a décrété: «N’adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et
mère: si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis
point: «Fi!» et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. ” [Noble
Coran 17:23]

Lorsque vous parlez de votre religion à votre famille, évitez de vous disputer. Cela peut être
difficile, car vous pouvez sentir que vos croyances sont contestées, votre jugement est
remis en question et votre point de vue est ignoré. Cependant, vous devez garder à l’esprit que
vous n’êtes pas en débat et qu’il ne s’agit pas de prouver que vous avez raison. C’est l’occasion
de mettre l’Islam en pratique.

Soyez Patient

Parlez avec eux et essayez de répondre à leurs questions. Mais s’ils commencent à être
frustrés et critiques, ne vous laissez pas aller dans cette voie. Maintenez une attitude calme et
si les émotions deviennent trop fortes, prenez une pause.

Soyez Aimant

Montrez-leur la miséricorde et la compassion de l’Islam. Rappelez-leur que vous êtes une
famille et que vous les aimez. Soyez tout le temps gentil et respectueux envers eux et faites
leur beaucoup de câlins.

Soyez Compréhensif

Faites de votre mieux pour voir les choses de leur point de vue, même s’ils ne vous offrent
pas la même courtoisie. Reconnaissez, pour le début au moins, qu’ils ne voient pas l’Islam de la
même manière que vous et qu’ils peuvent être vraiment préoccupés par ce changement. Alors,
faites de votre mieux pour leur faciliter ce processus.

Soyez musulman et restez vous-même

Aidez-les à comprendre que devenir musulman ne signifie pas devenir une personne totalement
différente. Bien que vous puissiez apporter certains changements dans votre vie, la plupart des
choses restent les mêmes. Alors, aidez-les à voir cela. Assurez-vous de ne pas laisser la
discussion sur l’Islam dominer toutes vos conversations familiales. Vous ne le verrez peut-être
pas, mais ils peuvent avoir des sentiments différents. Passez du temps avec votre famille à
parler et à faire des choses que vous avez l’habitude de faire sans évoquer la religion. En
même temps, si votre famille fait des demandes déraisonnables et qu’elle vous demande de
faire des choses pour lesquelles vous ne vous sentez pas à l’aise, ne compromettez pas votre
Islam pour leur plaire.

Allah dit dans le Coran :

” Et Nous avons enjoint à l’homme de bien traiter ses père et mère, et “si ceux-ci te forcent à
M’associer, ce dont tu n’as aucun savoir, alors ne leur obéis pas” ». [Noble Coran 29:8]

Donc, si votre famille vous demande de faire quelque chose qui contredit vos croyances
fondamentales en tant que musulman, comme faire de l’idolâtrie ou abandonner la prière,
expliquez-leur respectueusement que ce n’est pas un compromis que vous pouvez faire. Ils
peuvent critiquer certaines choses, vous dire que vous êtes injuste, déraisonnable, inflexible et
essayer de vous culpabiliser pour les avoir contrariés. Montrez-leur que vous comprenez leurs
sentiments, mais restez fidèle à votre foi. Espérant qu’avec le temps ils deviendront plus tolérants.

Donnez-leur du temps

Tout au début, il peut sembler qu’ils ne vous accepteront jamais en tant que musulmans, mais
avec le temps tout va s’arranger. Cela peut prendre un certain temps à vos parents, peut-être
des années, juste pour vous accepter en tant que musulman et de se rendre compte que vous
n’êtes pas seulement en train de traverser une crise. Cela pourrait prendre encore plus de
temps pour eux de voir votre Islam comme quelque chose de normal et de reconnaître que
l’Islam est réellement bon pour vous et qu’il est en train de vous transformer en une meilleure
personne.

Enfin, rappelez-vous que vous n’êtes pas seul. Il y a beaucoup de convertis qui traversent les
mêmes difficultés que vous et beaucoup d’autres qui, malgré les débuts difficiles, ont déjà vécu
et vu comment les choses s’améliorent avec le temps. Alors, encore une fois, soyez patient. Ne
vous attendez pas à ce que tout s’arrange en un ou deux jours, mais soyez convaincu que les
choses peuvent et vont aller mieux. Qu’Allah vous bénisse et vous facilite les choses. Qu’Il
bénisse vos familles et les guide ainsi que les familles de tous les convertis, Ameen.

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

Le Coran et l’Origine de l’Univers

La science de la cosmologie moderne, observationnelle et théorique, indique clairement qu&…