Home Les bases Jésus et la Bible Est ce que « le Consolateur » dans la Bible, fait référence à Muhammad ﷺ?

Est ce que « le Consolateur » dans la Bible, fait référence à Muhammad ﷺ?

0
Est ce que « le Consolateur », qui est mentionné dans la Bible, fait référence à Muhammad ﷺ?

Comparaison entre Jésus et Muhammad

« Le Consolateur, l’Esprit de Vérité, que le Père va envoyer en mon nom, il doit vous enseigner toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » [Bible – John 14:26]

Et quand Jésus fils de Marie dit: « et annonciateur d’un Messager à venir après moi, dont le nom sera Ahmad » [Noble Coran 61:6]

« Les chefs des prêtres et les Lévites ont demandé à Jean le Baptiste, « Si vous n’êtes pas le Christ (Messie), ni Elie – êtes vous CE Prophète ? » [Bible – John 1:20]

La façon dont les chefs des prêtres et les Lévites ont demandé à Jean le Baptiste qui il était parait très étrange; en effet, ils lui ont demandé s’il était  le « Messie » attendu [le Christ en Koinè Grecque], alors que ce n’était pas le cas. Le jour suivant, ils ont demandé s’il était le prophète Elie et encore une fois il leur dit, « Non ». Aboutissant à la partie la plus étrange. Finalement, ils lui ont demandé s’il était « Ce Prophète ? »

  • Êtes-vous le Christ ? – [Non]
  • Êtes-vous Elie ? – [Non]
  • Êtes-vous CE Prophète ? – [Non]

Que voulaient-ils dire par « Ce Prophète ? ». Nous savons bien sûr qui est le « Christ ». Après tout, les Chrétiens doivent savoir que le « Christ » est simplement une forme abrégée du mot Koinè Grec « christos », qui veut dire en Hébreu « Messie ».

Les Juifs, depuis deux milles ans, étaient définitivement en train de chercher le Messie, qui a été prédit dans leurs livres, il devait venir pour les mener à la victoire sur leurs oppresseurs et ainsi concrétiser leur domination sur ce monde. Ils étaient très opprimés sous la domination Romaine, et leurs propres rois Juifs étaient considérés comme rien de plus que des marionnettes ou des agents pour les infidèles. Certainement, ils devaient être très heureux de voir quelqu’un entrer en scène pour vaincre leurs maîtres Romains et leurs gouverneurs esclaves.

Cependant, les prêtres et les Lévites ont demandé à Jean le Baptiste s’il était le prophète Elie qui doit revenir, d’après eux, après avoir été absent des centaines d’années durant. Mais, encore une fois, Jean le Baptiste nie l’être.

Alors, qui est-il ? Ils se questionnent au sujet  de cet homme qui vit dans le désert, abandonne la richesse et le luxe, jeûne et évite les tentations matérielles de la vie.

Une fois de plus, ils  demandent à Jean le Baptiste qui il est. « Etes-vous CE Prophète ? » Et une fois encore, il nie être « CE Prophète ». Il leur parle alors de quelqu’un qui va venir après lui prochainement, celui à qui il ne mérite même pas de délacer les chaussures.

Pourtant, cela ne répond pas à la question : « Qui attendaient-ils autre que le Messie ? » Pouvaient-ils chercher quelqu’un comme Muhammad (paix et bénédiction soient sur lui) ? (est ce possible?)

Qui est CE Prophète ?

Continuez à lire et à apprendre qui est « Ce Prophète » et quelles autres preuves peuvent être découvertes dans les textes Sacrés pour conforter cette idée.

Durant des siècles, les Musulmans ont cru que Jésus, que la paix et les bénédictions soient sur lui, était « CE Prophète » mentionné dans l’Evangile selon  Jean. Le Coran déclare qu’une des caractéristiques les plus importantes de la mission de Jésus était de donner le « bashir » ou ‘la bonne nouvelle’ de l’arrivée du Prophète Muhammad . Durant sa courte carrière de missionnaire qui n’a pas duré plus de trois ans, et qui a été sombre à cause de l’attitude agressive de son propre peuple, Jésus leur a donné les bonnes nouvelles d’Ahmad, (une des formes de « Muhammad »), le dernier messager de Dieu, qui aurait les enseignements parfaits en théorie comme en pratique. Le Coran mentionne Jésus, qui  dit :

« Ô Enfants d’Israël, je suis vraiment le Messager d’Allah [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora (Ancien Testament), est antérieur à moi, et annonciateur d’un Messager à venir après moi, dont le nom sera “Ahmad”. » [Noble Coran 61:6]

Le Coran utilise le nom Ahmad, une parmi plusieures manières de nommer Muhammad. Tout comme en Français avec le nom Joseph, et parfois nous utilisons une forme abrégée comme « Joé » ou « Joey » en forme plus familière. Tout comme « Jonathan » qui devient « John » ; « Jack » ou « Johnny ». Cette règle s’applique aussi à la langue Arabe en ce qui concerne le nom Muhammad : Ahmad et Hamad sont quelques formes des noms provenant du mot racine, « hamd » (qui veut dire ‘louange’), et peut être compris comme « Celui qui fait l’éloge à Dieu » ; « le loué » ; « louant » ; etc.

Abdullah Yusuf Ali dans sa traduction des significations du Coran en Anglais déclare, « Ahmad ou Muhammad, le Loué est la traduction du mot Periclytos en Koinè Grecque. Dans l’Evangile selon saint Jean 14:16, 15:26 and 16:7, le mot Grec Paracletos est traduit dans la NVI (Nouvelle version internationale de la bible) comme Consolateur. Paracletos peut signifier un “Avocat”, « un secoureur » ou « un bon ami ». Muhammad , a été connu depuis sa naissance comme celui qui a apporté le confort et la réconciliation à la famille, aux amis et aux étrangers de même, en liant particulièrement les liens de parenté avec l’amour fraternel.

Un autre surnom du Prophète Muhammad mentionné dans la Bible (ou au moins ce qui en reste dans la langue Anglaise) est « L’Esprit de Vérité. ». As-Saddiq en arabe signifie exactement cela, et c’était un autre nom attribué à Muhammad , par ceux qui ont connu sa propension à l’honnêteté et l’intégrité.

Selon saint Jean dans l’Evangile du nouveau testament, Jésus, que la paix et les bénédictions soient sur lui, a promis quatre fois l’arrivée du Paraclet (Jean 14:16; 14:26; 15:26; 16:7). Naturellement, Jésus, que la paix et les bénédictions soient sur lui, n’était pas retourné dans leur vie, ni aucun autre prophète d’ailleurs, pour cette question, donc les penseurs postérieurs en sont venus à développer la notion selon laquelle il n’était pas Jésus « en personne », mais plutôt Jésus revenant sous  une « forme d’esprit ». Cela a mené quelques Chrétiens a affirmé que c’était le Saint Esprit qui devait descendre sur les disciples au Jour de la Pentecôte (Actes 2), afin de témoigner le Christ et les guider vers  la vérité absolue , ainsi que de les compter parmi les fidèles pour toujours, et leur assurer qu’ils ne mourront pas (Jean 3:16), mais qu’ils auront une vie éternelle. En plus, quelques versets ajoutés plus tard (regardez les notes de bas de page de la Version Standard Révisée de la Bible), au dernier chapitre de Marc (16), dans lequel ils décrivent l’Esprit venant sur eux d’une telle façon qu’ils se sont imaginés eux-mêmes pouvoir parler de nouvelles langues ; saisissant des serpents, posant leurs mains sur les malades pour les guérir, et même buvant du poison sans que rien ne leur fasse du mal. [Luc 23:17-18]

Un autre point est que le Paraclet, le consolateur ou l’Esprit de Vérité, allait exister parmi nous pour toujours. Certainement, quiconque peut reconnaître l’influence de Muhammad et de son message, qui est  l’adoration d’un Seul Dieu sans aucun associé, s’assure de vivre longtemps après cette vie d’ici bas.

Load More Related Articles
Comments are closed.

Check Also

Un père nourricier musulman prend en charge des enfants malades en phase terminale

“Je savais qu’ils allaient mourir.” Les enfants allaient mourir. Mohamed…